Prière des aînés
 
          Ô Dieu Trinité, nous sommes les aînés de ton Église. Augmente en nous la Foi, l'Espérance et la Charité afin que Toi tu puisses ...

par notre bonté ..........................

par notre compréhension .........

par notre disponibilité ................

par notre sérénité ......................

par notre attention .....................

par notre amitié ..........................

révéler ton Amour aux enfants

encourager les jeunes

aider les adultes

donner ta Paix aux aînés

redonner confiance aux malades

soutenir les éprouvés de la vie.

          Merci de compter aussi sur nous pour être des témoins de ta sagesse et de ta tendresse dans le monde d'aujourd'hui.

          Par Marie et nos amis du Ciel, nous nous confions à ton Amour : et en attendant le jour bienheureux où tu nous combleras de bonheur, nous t'offrons nos vies pour ta Gloire et le Salut du monde, ô Toi qui nous aimes maintenant et toujours. Amen

(composée par le Père François Sailler,omi)

pour entendre Dieu


Silence… car Dieu a parlé. Vous n’entendez rien ?
Chut! Écoutez… Toujours rien ?
Même pas l’écho de sa voix ?
Venez, je vais vous dire un secret.

Pour entendre un oiseau,
Cessez d’écouter l’avion.
Pour entendre une petite flûte,
Cessez d’écouter la grande batterie.
Pour entendre l’amour,
Cessez d’écouter la haine.
Pour entendre le murmure de Dieu,
Cessez d’écouter les vacarmes du monde.
Et quand vous aurez appris à reconnaître ces voix,
Vous pourrez entendre l’oiseau au cœur de l’aéroport,
La flûte au cœur d’un grand orchestre,
L’amour au cœur d’une guerre
Et Dieu au cœur de tout être.
Dieu à l’usage de mes fils Shafique Keshavjee



Prière des aînés de l’Église à Marie Notre Mère

          Ô Marie, Mère Immaculée, nous te confions notre mission d’aînés de l’Église.

          De même que tu as su tenir ta place de Mère dans la première communauté apostolique, aide-nous à tenir notre place d’aînés dans l’Église d’aujourd’hui.

          Mère de Jésus, prie ton Fils pour nous afin qu’à l’automne de notre vie, « nous reconnaissions combien mystérieusement tout est grâce, tout finit dans la grâce de Dieu ».

          C’est pourquoi, dans un esprit de reconnaissance, par la contemplation des mystères du Rosaire et notre disponibilité, nous voulons « achever en nous ce qui manque aux souffrances du Christ pour son Corps qui est l’Église ».

          Mère de l’Église, que ta puissance sur le Cœur du Christ, unique médiateur entre Dieu et les hommes, obtienne à chaque membre de l’Église, spécialement dans les générations qui nous suivent, la force de persévérer dans sa vocation personnelle et de témoigner dans son milieu que notre Dieu Trinité est Amour.

          Mère de miséricorde, sois notre guide dans notre participation à l’Eucharistie et à la vie sociale de notre milieu. Aide-nous à « bien réussir cette étape de notre vie ». Accepte l’hommage de notre confiance en la tendresse de ton Cœur.

          Ô Marie conçue sans péché, prie pour nous qui avons recours à Toi. Amen

Père François Sailler, omi