Monseigneur Pierre-André Fournier

Archevêché de Rimouski
Bureau de l’Archevêque
C. P. 730 Rimouski G5l 7C7
 

Mgr Pierre-André Fournier est né le 8 juin 1943 à Plessisville. Il est le 3e d’une famille de 9 enfants. Il a fait ses études primaires au Collège Saint-Édouard dirigé par les Frères de l’Instruction chrétienne et ses études classiques au Collège de Lévis. Il entre au Grand Séminaire de Québec en 1963. Ordonné prêtre le 10 juin 1967 par M. le Cardinal Maurice Roy. Il  poursuit des études en anglais aux États-Unis, après quoi il obtint une maîtrise en pastorale scolaire.

Il occupera successivement les postes de vicaire à Saint-Jérôme de l’Auvergne, animateur de pastorale à la commission scolaire régionale Jean-Talon et à la polyvalente de Charlesbourg et animateur diocésain de pastorale auprès des jeunes travailleurs (J.O.C.)

En 1983, on le nommait curé de la paroisse de Saint-Roch, poste qu’il occupa jusqu’en 1995. De 1987 à 1993, Mgr Fournier fut membre du comité des affaires sociales de l’Assemblée des Évêques du Québec. De 1995 à 1997, il fut administrateur paroissial de Saint-Pascal-de-Maizerets, jusqu’au moment où il accepta la responsabilité pastorale des paroisses de Notre-Dame-de-Foy, de Saint-Denys,de Sainte-Geneviève et de Saint-Mathieu de 1998 à 2003.

Au mois d’août 2003, Mgr Fournier devenait le directeur diocésain de la pastorale et vicaire épiscopal aux affaires pastorales, poste qu’il occupait au moment de sa nomination par le Pape Jean-Paul 11 comme évêque auxiliaire de Québec le 11 février 2005. Il a été ordonné à l’épiscopat le 10 avril 2005 par Son Éminence M. le Cardinal Marc Ouellet.

Promu archevêque de Rimouski le 3 juillet 2008, Mgr Pierre-André Fournier a pris possession de son archidiocèse le 28 septembre 2008. Depuis septembre 2012, il est président de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec.

Durant 12 ans, j’ai été membre et président du Comité des Affaires Sociales de l’AECQ, tantôt comme curé de Saint-Roch, tantôt comme évêque. Depuis deux ans, je suis membre du Comité permanent de la CECC pour Développement et Paix.

« La communication de l’Évangile à ce beau monde et l’avenir des régions et des villages dans le Bas-Saint-Laurent font partie de mes champs d’intérêt. À ce chapitre également, il y a l’importance des rencontres des évêques du Québec et le futur des grands séminaires et des vocations ».
 
 

Message de Monseigneur Pierre-André Fournier
Archevêque de Rimouski
pour la vie Montante, Rimouski,
le 18 février 2014


Frères et sœurs de La Vie Montante,

De plus en plus, je reçois des invitations pour participer à des fêtes anniversaires de personnes qui deviennent centenaires ou même qui ont dépassé cette étape de quelques années. Ceci m’amène à dire que l’âge, c’est quelque chose de bien relatif dans la vie. D’où l’importance de ne pas se tourner vers le passé parce que le moment de la retraite approche ou est arrivé, d’où l’importance de nourrir des projets enthousiasmants de croissance individuellement et avec d’autres.

La Vie Montante

La Vie Montante, mouvement chrétien de personnes retraitées ou préretraitées répond magnifiquement à ce besoin de plénitude grâce à ses méthodes, sa pédagogie et ses engagements.

Lors de l’incendie de la Résidence du Havre à L’Isle-Verte le 23 janvier 2014, incendie qui a entraîné 32 personnes âgées dans la mort, j’ai pris conscience encore davantage de cette étape de la vie. Non seulement j’ai entendu le témoignage de membres du personnel qui en prenaient soin comme s’ils étaient leurs propres parents, mais aussi j’ai pu constater, avec un regard renouvelé, tout le bien que ces gens faisaient autour d’eux pour leurs proches, pour la paroisse, pour le village et par leurs prières.

La Vie Montante permet à ses membres de rayonner davantage grâce à ses objectifs de spiritualité, d’amitié et d’apostolat. D’ailleurs, ces orientations se retrouvent dans la récente Exhortation apostolique « La Joie de l’Évangile » du pape François.

Spiritualité
Le pape parle d’une intimité avec Jésus grâce à la familiarité avec la Parole de Dieu et à la prière. Cette rencontre avec Jésus permet ensuite d’ouvrir son cœur à tous les dons de connaissance et d’amour que l’Esprit veut y déposer. La Parole de Dieu est une source qu’on ne peut jamais épuiser. Nous avons à nous convertir sans cesse à l’écoute de ce que le Christ a à nous dire au plus profond de nous-mêmes.

Amitié
Notre foi ne nous est pas donnée pour la vivre individuellement, mais en communion avec les autres. Les liens de fraternité et d’entraide sont très importants dans toutes communautés chrétiennes. Les membres de La Vie Montante trouvent en elle un grand réconfort.

Apostolat
Le pape François insiste beaucoup sur une Église « en sortie », c’est-à-dire qu’il invite les chrétiens et chrétiennes à aller vers les autres pour partager leur joie de vivre selon l’Évangile mais aussi pour servir les plus pauvres. Il répète : « Allez vers les périphéries existentielles. » La Vie Montante est un outil merveilleux pour cette belle mission.

Espérance
Vous comprenez donc mon appui inconditionnel à ce mouvement et mon appel à y adhérer selon vos situations de vie. En ce changement d’époque dans lequel nous sommes, ces lieux de rencontre, de fraternité et de service généreux sont féconds et nourrissent l’espérance.

Avec ma cordiale bénédiction!


+ Pierre-André Fournier
Archevêque de Rimouski