Historique
 

          En 1989, Mgr Gilles Ouellet, archevêque de Rimouski, disait à ses prêtres : « Nos cercles de l’âge d’or, fondés à l’ombre de nos clochers, pourraient bénéficier de quelques élans de vie spirituelle….c’est beau l’âge d’or ; c’est très bon au plan social, mais il ne faudrait pas que nos aînés se donnent seulement aux activités de cet organisme; ils ont besoin d’une dimension spirituelle pour alimenter leur vie intérieure, pour grandir dans la foi, pour apprendre à la transmettre et témoigner d’une pastorale de mûrissement, de sagesse, de compassion, d’accompagnement : ils sont les mieux préparés pour cette mission d’amour….

          Quelle est notre pastorale des aînés? Essayons donc de leur proposer : « La Vie Montante ». C’est un mouvement d’Église fondé en France par des laïcs pour les laïcs; c’est un lieu de ressourcement spirituel où la prière, l’écoute et le partage de la Parole de Dieu les aident à grandir dans la foi et à soutenir leurs engagements ».



L'abbé Jean-Guy Roy

          Monsieur Jean-Guy Roy, curé de Saint-Épiphane, sensibilise ses paroissiens et ses paroissiennes à ce mouvement de spiritualité. Il est très bien secondé par des apôtres de la première heure : M.Mme Gérard Chouinard et Soeur Simonne Simard. Merci à nos fondateurs. En janvier 1990, deux rencontres d’information sont données et une trentaine de personnes adhèrent au projet de « La Vie Montante ». Le feu s’allume à St-Épiphane…



Église St-Épiphane



L'abbé, Yves Pelletier
        En 1992, avec la bénédiction du Pasteur Yves Pelletier, des « étincelles » jaillissent à Matapédia, Saint-André, Saint-Alexis et Saint-François d’Assise.

      Une quarantaine de personnes de 50 ans et plus s’engagent, avec ferveur, dans « La pastorale des aînés » pour la joie de Dieu, celle de son peuple et pour la nôtre aussi.




Mgr.Bertrand Blanchet

En 1994,
Mgr Bertrand Blanchet,
archevêque de Rimouski,
nomme

          Sœur Lucille Gaudreau, r.s.r. répondante diocésaine de « La Vie Montante »

          Sans retard, elle organise un conseil d'administration de La Vie Montante pour la seconder et propager le mouvement.


Sr.Lucile Gaudreau

Soeur Lucille Gaudreau décédée le 26 novembre 2011... Cliquez ICI


Monsieur Jacques Ferland, conseiller spirituel.
Premier conseil d'administration de la Vie Montante 1994
Mme Georgette Létourneau, trésorière.


Mme Gemma
Brillant,
collaboratrice.

Monsieur Gérard
Chouinard,
collaborateur.

Soeur Simonne
Simard, r.s.r.
collaboratrice.

          Avec la grâce de Dieu, de 1994 à 2003, la flamme « La Vie Montante » s’implante dans plus de cinquante paroisses et résidences du diocèse. Le désir d’une rencontre plus personnelle avec Dieu et celui de partager sa foi grandissent dans les cœurs; le mouvement répond à ces appels par ces trois objectifs : la spiritualité, l’apostolat et l’amitié. Le Seigneur nous soutient dans notre mission de passeurs d’une foi vivante et éclairée, source d’espérance…

          Ceux et celles qui adhèrent à « La Vie Montante » demeurent membres de l’âge d’or à cent pour cent, s’ils le désirent : c’est important le social aussi ! Le « plus » de notre mouvement, c’est que nous répondons à une mission ouverte sur l’Église et sur le monde, une mission d’espérance – belle comme une mémoire du cœur- .

          Nos aînés deviennent des collaborateurs précieux pour l’évangélisation : ils sont les ouvriers des 9e ,10e, 11e heure à être embauchés pour le travail apostolique qu’ils sont encore capables de réaliser…

          Ce mouvement s’est développé chez nous, grâce à trois facteurs principaux :

          -La puissance de la Parole de Dieu et de la prière,

          -Le désir de témoigner de nos valeurs auprès des générations qui nous suivent,

          -L’engagement de plusieurs « leaders » de nos paroisses diocésaines.

          En 2002, nous accueillons, avec reconnaissance, des « cadeaux vivants » pour le service d’animation de la Vie Montante.

          Le Frère Charles-Henri Dionne, s.c. arrive de Drummondville où il a travaillé quelques années dans le mouvement avant d’être nommé responsable diocésain de la Vie Montante dans le Diocèse de Nicolet durant plus de huit ans.

          Il revient à Rimouski, son lieu d’origine, pour vivre une retraite active et offrir ses services pour rencontrer et animer les groupes de la Vie Montante au diocèse.

          Le diacre Gaston Roussel, agent de pastorale dans le secteur « La Montée », a choisi de demeurer à Sainte-Flavie. Il offre sa collaboration pour venir en aide aux personnes de la Vie Montante. Il a une prédilection et une attention spéciale pour la Pastorale des aînés.

          Nos deux nouveaux « leaders » et amis semblent heureux parmi nous. Par notre accueil, notre participation joyeuse, fraternelle et confiante, nous rendrons leur « mission » facile et agréable.

          Nous sommes privilégiés et chanceux ! Remercions Jésus, le Bon Pasteur, pour sa sollicitude pleine de tendresse. Sous le regard de Dieu qui nous aime, qui partage nos joies chaque jour et toujours, vivons dans l’action de grâce !

          Beaucoup de talents et de tendresse ! « La Vie Montante » donne le goût d’aller plus loin…Merci à tous nos responsables, animateurs et animatrices; merci à nos centaines de membres actifs; merci à nos pionniers et pionnières qui ont œuvré pour nous transmettre cette « source » d’épanouissement et de « richesses » au plan personnel, social et chrétien !

Nous rendons grâce à Dieu!

Lucille Gaudreau, r.s.r.
Répondante diocésaine